Menu

Créée en 1948, forte de plus d’un millier de membres, l’ASES Omnisport se classe parmi les cinq plus grands clubs omnisports alsaciens.

En 1948, les sections Basket ball et Tennis sont les premières à proposer aux salariés la pratique sportive, rejointes par le Football dès l’année suivante. Les années 50 et suivantes verront la création successive des sections Tennis de table, Ski-montagne, Cyclotourisme, Squash, Tir, Yoga et, depuis 2003, Course à pied et Golf. Entre temps, les sections Natation et Handball ont cessé leurs activités.

Outre les activités de loisirs, l’ASES a également gagné sa réputation par les brillants résultats sportifs obtenus par les membres de ses sections « Compétition ».

L’ASES était, et reste avant tout, un moyen d’épanouissement proposé par le Groupe ÉS (Électricité de Strasbourg) à ses salariés. Avec le temps, le club a su s’adapter à son environnement, en intégrant notamment les jeunes et les adultes des quartiers dans lesquelles sont implantées ses sections sportives. Plus de 500 membres, soit 40 % de l’effectif du club omnisports, ne sont pas salariés de l’entreprise mais ont souhaité adhérer à l’ASES. Le sérieux et la convivialité du club ont depuis de longues années établi la réputation du club dans le monde sportif alsacien.

Retour sur les 50 ans fêtés le 6 juin 1998

L’ASES Omnisports a fêté son cinquantenaire et a démontré que ses 11 sections formaient une équipe soudée, digne du 2ème club omnisports de la région, derrière l’ASPTT. Capables de réaliser les plus grands exploits (tels que le hand tout récemment champion de France corpo, ou encore les sections basket-foot-hand championnes de France CCAS ) et de s’unir pour créer l’événement, les 1300 membres du club ont démontré que leur dynamisme est toujours de rigueur.

500 personnes sont venues au Centre sportif sud, non seulement assister aux matches de gala organisés pour l’occasion, mais également participer aux multiples jeux proposés pour découvrir les 11 sports pratiqués au sein du club.

L’ensemble de la recette, soit 20 000 F, a été remise par l’ASES à ELA, l’Association européenne contre les leucodystrophies, une maladie génétique de la myéline qui peut détruire en quelques mois le cerveau d’enfants. Par ce geste, l’ASES montre qu’elle s’intéresse non seulement aux salariés du Groupe ÉS et des filiales ainsi qu’aux jeunes des quartiers de la ville, mais également au monde qui l’entoure plus largement. Un club citoyen en quelque sorte…

 

Laisser un commentaire