Menu

1949-2018 : près de 70 ans de football à l’ASES…

Créée en 1949, l’ASES Football était d’abord un club d’entreprise (à l’instar du Gaz de Strasbourg, des Cheminots, de l’ASPTT, …) évoluant en championnat corporatif avant d’engager très rapidement ses équipes dans les championnats civils organisés par la Ligue d’Alsace de Football. Après avoir joué au plus haut niveau régional, le club a  longtemps été un club implanté au cœur du quartier de la Canardière. Un club dont le projet visait notamment à favoriser l’insertion et le développement des jeunes, qui représentaient alors la moitié de ses membres.

Le sport à Électricité de Strasbourg date déjà de 1948. Jean Ungerer, alors directeur général de la société, participe à la création de l’Union Sportive de l’Électricité de Strasbourg, rebaptisée Association Sportive d’Électricité de Strasbourg (ASES) dès 1949. Cette année-là, Philippe Bastian, Marcel Heinrich, Roger Schneider et Gaston Wolff créent la section Football qui évolue en championnat corporatif sur le Stade de l’ASS.

Dès 1950, elle remporte sa première Coupe de France CCAS !

1950-ASES-vainqueur-CCAS

1950 : première saison et première coupe de France de l’énergie !

Ce titre en annoncera beaucoup d’autres.

Sur la photo, debouts de gauche à droite : Brehm, Werlé, Bechier, Goetzmann, W. Schaeffer, Schaeffter, Bastian (dirigeant). Accroupis : Engel, Zimmermann, Faller, Nick, Brandner.

Le 6 juillet 1962, le club emménage sur les nouvelles installations des Hospices Civils de Strasbourg, à côté de l’écluse 85 du Canal du Rhône-au-Rhin à la Meinau.

Cette même année, sur demande de Georges Muller, directeur général d’ÉS, une équipe de jeunes voit le jour. Encadrée par Arthur Geneve et Joseph Lergenmuller, cette équipe est essentiellement composée de jeunes apprentis de l’atelier d’Électricité de Strasbourg. L’ASES engage son équipe de jeunes dans le championnat civil de la LAFA. Les équipes de jeunes s’arrêteront après quelques saisons.

En 1968, c’est au tour de l’équipe senior d’aller défendre les couleurs de l’ASES en championnat civil. Démarrant en 4ème division, l’équipe première de l’ASES Football gravit rapidement les échelons et, en 1970, elle est déjà championne du Bas-Rhin et championne d’Alsace de la Division 3, gagnant ainsi son billet pour la Division 2.

En 1974, la direction d’Électricité de Strasbourg signe un contrat avec la Ville de Strasbourg portant sur la location d’un terrain sur les installations du nouveau Centre sportif sud à Neudorf, où évolue encore aujourd’hui la section Basket.

En 1975, l’équipe accède à la Division 1 départementale et une troisième équipe senior est engagée en championnat des équipes réserves, suivie d’une quatrième équipe en 1977-1978.

L'équipe 1977 de l'ASES

L’équipe 1977 de l’ASES

La saison 1976-1977 s’achève avec l’accession des seniors 1 en Promotion d’honneur. Par la suite rebaptisée Promotion d’Excellence, l’équipe 1 conserve sa place parmi l’élite départementale, à l’exception de la saison 1979-1980 où elle retrouva la Division 1 pour une courte saison. Sur la photo, debouts de gauche à droite : Simon, Heiliger, Stroh, Gross, Schermutzki, Enderlin, Huck, Brech (dirigeant). Accroupis : Oberlé, Werlé, Roth, Schaeffer, Ortlieb.

Il faudra attendre 1992 pour voir le club créer deux nouvelles équipes de jeunes, venues de l’Olympique Canardière qui venait de cesser ses activités. Jean-Paul Gyss sera le premier Président des Jeunes de l’ASES Football. Cette même année, le club s’installe au Stade de la Canardière qui comprend un grand club-house, permettant ainsi au Racing Club de Strasbourg de récupérer le Centre sportif sud pour y construire son Centre de formation.

Une équipe de vétérans et de super-vétérans sont engagées dans les championnats de la LAFA, les vétérans remportant la Coupe Paco Matéo trois années d’affilée (1993, 1994 et 1995).

En 1995, le club engage une équipe de jeunes dans chaque catégorie et, dès 1997, les minimes B décrochent le premier titre alsacien d’une équipe de jeunes de l’ASES Football.

2002 : la consécration sportive !

2001-2002, l'ASES termine 5ème de Division d'Honneur ! Son meilleur résultat !!

2001-2002 : 5e de DH

En 1996, l’ASES réalise la meilleure performance de son histoire en Coupe de France, échouant aux penalties contre Yutz en 1/128ème de finale.

L’équipe 1 accède en Excellence en 1999 et, à l’issue de la saison 2001-2002, les joueurs entraînés par Gérard Fontenay terminent 5ème de la division régionale. Cela restera le meilleur classement au palmarès du club.

Sur la photo : Fontenay (entraîneur), Allgeyer (manager sportif), Huck (président), Sowinski, Maignan, Zipper, Wolff, Weller, Antz, Hachet, Wernette, Klotz, Huck, Urban, Muths, …

Les équipes de jeunes et les activités périscolaires

Une nouvelle étape est franchie en 2004. A la demande du Collège Lezay Marnésia et du Rectorat, des éducateurs du club viennent animer chaque semaine les sections sportives scolaires.

Cédric Lefère, animateur du stage 2004 de l'ASES

Cédric Lefère, animateur du stage 2004

Forte de cette renommée, l’ASES Football obtient ensuite la confiance de la Ville de Strasbourg pour mener des activités périscolaires dans plusieurs écoles élémentaires des quartiers Sud.

A la Meinau dans les écoles Canardière et Fischart, mais aussi à l’école Reuss à Neudord, des éducateurs du club interviennent chaque semaine durant les périodes scolaires.

La saison 2008-2009 se termine avec 5 titres de champions (benjamins 1 et 2, seniors 1 et 2, vétérans), un record jamais égalé par le club.

Le tournoi interservices avant le FOOTà7 de l’énergie

Parmi les sports pratiqués au sein de l’entreprise ÉS, le football a su trouver toute sa dimension. Grâce à lui, les salariés se rencontrent et s’apprécient dans des relations autres que professionnelles.

FOOTà7 de l'énergie 2015

FOOTà7 de l’énergie 2015

Après avoir proposé durant plusieurs années un tournoi en salle interservices, l’ASES Football propose ensuite un foot à 7 estival sur gazon.

Profitant de son passage à EDF, Bernard Bloch, élargit les invités et organise en 2015 le FOOTà7 de l’énergie, une première édition d’ailleurs remportée par les collègues de la Centrale nucléaire de Fessenheim. Réunissant plusieurs centaines de salariés d’EDF en Alsace (EDF CNPE, EDF UP Est, Dalkia, ÉS, ESSE…), ce tournoi aura  même su attirer des salariés de Vialis (2017) et de R-GDS (2018).

Vice-champion d’Europe de la Coupe de l’énergie

La CCAS organise une Coupe de France de football où s’affrontent une centaine d’équipes de toute la France. Parmi elles, l’ASES défend les couleurs de l’entreprise Électricité de Strasbourg.

On l’a dit, dès 1950, l’ASES Football gagne sa première Coupe de France face à Vannes après prolongations. Cette première victoire sera renouvelée en 1952 à Paris face à Arras. Dans cette compétition où la concurrence est très vive, il faudra attendre les années 1970 pour retrouver les Strasbourgeois parmi l’élite nationale. En 1970 et 1971, l’ASES atteint la finale pour finalement s’incliner contre Arras, puis Rouen l’année suivante. Ce n’est que partie remise en 1974 où elle remporte sa troisième Coupe de France en battant Thionville. Finaliste en 1976 contre Ajaccio, l’ASES Football continue à graver son histoire en portant à 8 son nombre de victoires en 1979, 1980, 1984, 1988 et 1994.

‘ »La Coupe de foot à EDF, c’est un sport qui se joue à sept et à la fin c’est toujours Strasbourg qui gagne ! »

2011, l'ASES décroche un nouveau titre national

2011 : l’ASES décroche une nouvelle Coupe de France de l’énergie

En 2000, l’ASES Football organise et gagne la première Coupe de France de football à 7 des industries électriques et gazières.

Le club récidive en 2004, 2006 et 2011, ce qui faisait dire à un magazine professionnel national : « La Coupe de foot à EDF, c’est un sport qui se joue à sept et à la fin c’est toujours Strasbourg qui gagne ! »

En 2011, l’ASES a décroché son quatrième titre de foot à 7. Sur la photo : Zipper, Huck, Wolff, Ottmann, Getto, El Fassy, Zimmermann, Leipp, Bloch et Maignan.

D’année en année, le football perpétue ainsi également des traditions qui contribuent à la renommée d’ÉS.

Un club engagé dans la dynamique sociale du quartier de la Canardière

Avec son emménagement au Stade de la Canardière en 1992, le club a ancré son histoire au cœur d’un quartier touché par une forte précarité sociale et classé QPV, Quartier Prioritaire de la Ville. Au-delà des équipes de jeunes et des actions menées avec les écoles et le collège voisin, le club a voulu développement une dynamique sociale, qui s’est accélérée dans les années 2010.

L’ASES a ainsi contribué à l’expérimentation du livret de compétence extra-scolaire, menée avec le Conseil Départemental du Bas-Rhin (CD67) et le Collège Lezay-Marnésia, afin de valoriser les actions des jeunes du club ayant pris des responsabilités : capitaines d’équipe, entraîneurs ou dirigeants d’équipes de jeunes, arbitres… L’expérimentation ne sera malheureusement pas poursuivie par le CD67.

Partenariat ASES / Unis vers le sport

De même, pendant plusieurs années, le club a mené un partenariat avec l’association Unis vers le sport, permettant ainsi à plusieurs centaines de jeunes, dont des membres du club, de bénéficier de séances de soutien scolaire. 

Les mercredis et samedis, ainsi que durant les congés scolaires, l’ASES d’une part mettait son club-house à disposition des enfants et des éducateurs pour les activités de soutien scolaire, d’autre part partageait ses créneaux d’entraînement pour l’accompagnement sportif des enfants.

Dans un autre domaine, afin de promouvoir la mixité hommes-femmes et le foot féminin, le club a profité du match de foot féminin international ayant opposé la France à l’Allemagne au Stade de la Meinau en février 2013, pour inviter tous les jeunes et encadrants du club, ainsi que des partenaires du club. L’objectif : changer l’état d’esprit au sein du club pour essayer de créer une section féminine.

Les U15 féminines

C’est chose faite dès la saison suivante (2013-2014), le club créé une équipe de U15 féminines, des filles de 13 à 15 ans, entraînées par Camille Buttigieg, salariée d’ÉS, footballeuse amateur et nouvelle membre du club venu venu relever le défi de lancer la section féminine.

Comme l’expliquait le Président de l’ASES Football, « créer une équipe féminine, c’est proposer une activité sportive à des filles qui disposent d’une offre de loisirs très réduite, et ceci dans un environnement encore trop machiste. Il a fallu qu’on aille les chercher pour avoir une équipe complète. Mais aujourd’hui, ce n’est que du bonheur ! » 

Malheureusement, malgré la persévérance de Camille, l’expérience n’aura duré qu’un an, faute de parents accompagnateurs et engagés.

En partenariat avec la Ligue d’Alsace de football, le Département expérimente le contrat d’engagement civique : des allocataires du RSA volontaires font du bénévolat dans des clubs. Abdelkader est l’un d’entre eux.

Resociabiliser les personnes en difficulté

L’ASES Football a également été le premier club de football alsacien à contribuer à la resociabilisation d’un allocataire du RSA en difficulté, dans le cadre d’une expérimentation menée en partenariat avec la Ligue d’Alsace de football et le Département, via L’Atelier. L’objectif : expérimenter le contrat d’engagement civique d’allocataires du RSA dans des activités de bénévolat au sein des clubs.

D’avril 2016 à juin 2017, Abdelkader a rejoint le club pour apporter un soutien bénévole à l’encadrement des joueurs débutants pour les entraînements du mercredi et les matches du samedi. En parallèle, Abdelkader était accompagné par un référent, comme tous les autres allocataires du RSA, en vue de son insertion, ce qui reste l’objectif.

Au fil de ces années à la Canardière, le club aura enfin saisi l’opportunité de recruter de nombreux encadrants via des contrats aidés par l’État.

30 juin 2018 : l’ASES Football arrête ses activités

Les années 2010 sont marquées par la lente raréfaction des salariés du groupe ÉS membres de l’ASES Football, et de fait, par la raréfaction des salariés engagés bénévolement dans la gouvernance du club. Or, les statuts du club omnisports sont clairs et le président en place savait qu’il serait certainement le dernier de l’histoire du club.

Fin 2017, afin de permettre aux 250 membres du club, joueurs et encadrants, de poursuivre la pratique de leur sport préféré à la Canardière, Bernard Bloch rencontre la Ville de Strasbourg et le District Alsace de Football pour permettre l’émergence d’un nouveau projet, l’International Meinau Académie. « La Ville de Strasbourg a ensuite accepté de confier le Stade de la Canardière à ce nouveau club. Et autre bonne nouvelle, en discussion depuis de longs mois, la Fédération française de football et le District Alsace ont accédé à notre demande conjointe que les équipes de l’Inter Meinau démarrent au niveau où elles étaient arrivés sous les couleurs de l’ASES. »

L'ASES Football a passé le flambeau à l’International Meinau Académie

L’ASES Football a passé le flambeau à l’International Meinau Académie

En clôture de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 30 juin 2018, Bernard Bloch a rendu les clés du club à Mathieu Cahn. 

Dans la foulée, l’Adjoint au Maire de Strasbourg les a remises officiellement à Salah Koussa, Président de l’International Meinau Académie, désormais en charge de la dynamique footballistique au Stade de la Canardière.

Enfin, comment parler de l’histoire de la section Football de l’ASES sans évoquer et remercier les dirigeants bénévoles dont la présence de tous les instants a permis au club de relever ses nombreux défis.

En 69 ans, ce sont des centaines de membres élus au Comité ou tout simplement engagés activement dans la vie du club, d’entraîneurs, de dirigeants et d’arbitres, qui auront permis au club de remplir sa mission au service des ses membres.

Et puisqu’on en est au chapitre des remerciements, nous n’oublions évidemment pas le groupe ÉS (Électricité de Strasbourg) et son comité d’entreprise, la CMCAS, ni les partenaires successifs et les supporters, ainsi que la Ligue d’Alsace de Football et les élus de proximité du Département et de la Ville de Strasbourg, avec lesquels le dialogue a permis au club de vivre ces 69 ans d’existence.