Assemblée générale 2014

4 juin 2014 : AG de l’ASÉS Football

Une quarantaine d’encadrants et membres du club, un Député, un Conseiller Général, un Adjoint au Maire de Strasbourg, ainsi que des représentants de la Ligue d’Alsace de Football (LAFA) et de l’association JEEP Meinau, ont répondu à l’invitation de l’ASÉS Football de venir assister et participer à l’AG du club.

Des finances équilibrées qui favorisent le développement du projet du club

Après avoir validé le compte-rendu de l’AG 2013, les participants ont écouté Cédric Frey, le trésorier du club, présenter les comptes de résultats et le bilan comptable de la section sportive. Dans un contexte économique tendu, le projet du club a continué à séduire ses partenaires financiers, notamment le Groupe ÉS et la Ville de Strasbourg. Si les recettes 2013 ont été en baisse, le club a toutefois réussi à maîtriser ses dépenses pour terminer l’année avec un solde quasiment équilibré. La transparence et le détail des chiffres présentés ont satisfait les membres qui ont également approuvé à l’unanimité le bilan financier et le budget prévisionnel qui leur avait été exposé.

Au cours de son rapport moral, le président Bernard Bloch a rappelé que le projet du club se déclinait sur trois axes : le club sportif, sa contribution à la dynamique sociale du Groupe ÉS, son premier sponsor, son implication sociétale sur le territoire de la Canardière.

En introduction, le président du club a rappelé que le club vit au rythme de son environnement immédiat et que le Comité et l’ensemble des membres ont été particulièrement affectés par les événements qui ont marqué la population de la Meinau dans les mois précédents. « Des difficultés qui justifient encore davantage notre action et notre raison d’être et qui nous motivent à agir encore plus, ici, à la Meinau. »

Bernard Bloch a souligné que le club pouvait s’appuyer sur ses nombreux bénévoles et encadrants qui sont sur le terrain tout au long de l’année, et des bénévoles qui se renouvellent avec pas moins de huit nouveaux encadrants ayant rejoint le club cette saison.

LE club sportif amateur de la Meinau

Côté chiffres, l’ASÉS Football représente 233 membres (+13 /2012) dont 130 jeunes (+13) et 32 cadres. A noter que sur 233 membres, seuls 3 d’entre eux sont salariés du Groupe ÉS, auquel il faut ajouter un retraité toujours très actif.

En termes sportifs, le club vit une belle saison avec l’équipe U13 A qui termine en tête du championnat. L’équipe senior peut encore les imiter et accéder en Division 2 : il suffit d’une victoire ou d’un match nul contre le SC Gaz le 15 juin à 16h au Stade de la Canardière pour assurer ce titre et ses belles conséquences !

Autres satisfactions sportives : les super-vétérans disputeront à nouveau la ½ finale de Coupe d’Alsace vendredi prochain. En championnat, les vétérans et leurs aînés finissent tous les deux sur le podium. Enfin, le président du club l’a rappelé, « il suffit de voir le bonheur sur le visage de tous les jeunes du club pour comprendre que leurs sourires illuminent l’ensemble du club ! »

Assemblée générale oblige, Bernard Bloch n’a pas caché les problèmes et notamment regretté l’expérience mitigée vécue avec l’équipe des U15F, la première équipe féminine de l’histoire du club. « Par manque d’implication des parents, ceci nécessitant un suivi disproportionné par les encadrants des autres équipes, nous avons préféré stopper l’expérience en cours de saison pour nous reconcentrer sur la qualité de suivi des équipes masculines. » Cette expérience aura toutefois permis au président de recruter la première entraîneur féminine du club, en la personne de Camille Buttigieg, qui a également encadré l’une des équipes de Débutants, une féminisation des encadrants essentielle aux yeux du Comité.

Le président s’est également félicité de la réussite des formations d’encadrants suivies par Arif Guclu et par Thomas Kaybaki, de même que de la réussite à ses examens de Jérôme Prédit qui devient ainsi le nouvel arbitre officiel du club.

Fier de contribuer à la dynamique sociale du Groupe ÉS

En échange du soutien de son premier sponsor, les bénévoles du club se mobilisent pour proposer et organiser chaque année un tournoi pour les salariés des entreprises d’EDF et du Groupe ÉS. Comme chaque année, ce FOOTà7, organisé sur deux soirées, rencontre un grand succès. L’an dernier, 16 équipes y ont participé, réunissant près de 250 salariés. Pour l’édition des 13 et 20 juin prochain, 15 équipes sont d’ores et déjà annoncées.

Autre signe très positif de la dynamique voulue et créée par l’ASES Football : le stage de Pâques organisé en avril dernier, sous l’impulsion du Président des Jeunes, Patrick Schreiber, des entraîneurs de Jeunes et de nombreuses mamans, un stage qui a séduit plus de 30 enfants.

Un club sociétal qui agit sur le territoire de la Canardière

Conscient de représenter un acteur qui compte sur son territoire, le club développe des passerelles avec les associations du quartier et intervient en milieu scolaire. La Ville de Strasbourg a ainsi renouvelé sa confiance à l’ASÉS Football pour animer des activités périscolaires dans trois écoles de proximité : Fischart et Canardière à la Meinau, Reuss au Neuhof. Ces missions éducatives du club s’ajoutent à la co-animation par le club de quatre sections sportives scolaires au Collège Lezay Marnésia.

Un club où il fait bon vivre avec un projet de vestiaires qui se précise

Des familles qui viennent y passer du temps, des repas appréciés des membres, des événements familiaux organisés au club-house, un public et des visiteurs qui affichent des sourires, pour ceux qui en doutaient encore, chacun peut constater que le Stade de la Canardière est devenu un lieu où il fait bon passer du temps et où l’accueil et la mobilisation des bénévoles sont régulièrement soulignés.

A ces signaux positifs, la question des nouveaux vestiaires (promis et attendus depuis plus de 25 ans !) reste un sujet polémique qui pourtant se précise. Promis-juré-budgétisé-voté, le projet devrait voir le jour à l’été 2016 et le président a donc proposé à Maxime Vaucoulon, du Service des sports de la Ville, de venir présenter en avant-première aux membres le projet retenu par les élus et le club. Un beau projet qui a suscité un vif intérêt et une lueur d’espoir pour le club.

Professionnalisme et convivialité, au cœur du projet de l’ASES Football

En termes de perspectives pour la saison à venir, Bernard Bloch a expliqué qu’il s’agit aujourd’hui « d’une part de consolider les acquis en confortant le projet du club sur ses trois axes, d’autre part de monter en compétence le staff technique autour de Pierre-Olivier Fund, manager technique du club, assisté de Régis Wassong. »

Suite à cet exposé, le bilan et les perspectives du club ont également été approuvé à l’unanimité par les participants à cette Assemblée Générale 2014.

Un comité qui se féminise

A l’ère de la dématérialisation des échanges avec la Ligue d’Alsace de Football, le club recherchait depuis de nombreuses années un secrétaire expert en la matière. A l’occasion de cette AG, c’est chose faite avec l’élection de Linda Zrari à ce poste, une double-victoire pour le président qui féminise encore davantage l’encadrement du club, une ambition essentielle aux yeux de la Fédération Française de Football et de ses instances régionales.

Des élus mobilisés pour soutenir le club

Avant de conclure, le président du club a donné la parole à ses invités. Philippe Bies, Député, Jean-Philippe Maurer, Conseiller Général, Mathieu Cahn, Adjoint au Maire de Strasbourg, ont unanimement souligné que l’ASES Football est un acteur important du territoire de la Meinau, à l’image de la qualité des exposés présentés. Ils ont également chaleureusement félicité le Comité et les bénévoles pour leur motivation et leur mobilisation. Un constat également souligné par Abdelhak Lofti, représentant la LAFA, et Marc Koenig, président de l’ASES Omnisports.

Quand l’amour prend la relève

Enfin, avant d’inviter les participants à boire le verre l’amitié, Bernard Bloch et Pierre-Olivier Fund avaient réservé une surprise aux participants en leur projetant un montage vidéo des images marquantes de l’année écoulée : de l’abnégation, des buts, des sourires, des joies. Six minutes d’émotion !